Wong Kar-Wai

Wong Kar-Wai

Wong Kar-wai est un réalisateur, scénariste, et producteur hongkongais né le 17 juillet 1958 à Shanghai en Chine. Né à Shanghai, il émigre à Hong Kong avec sa mère à l'âge de cinq ans. Son père, directeur d'hôtel, qui aurait dû les rejoindre avec ses deux autres enfants, reste bloqué en Chine par la Révolution culturelle. La séparation dure une dizaine d'années. Cet exil familial, doublé d'un exil culturel et linguistique (le jeune Wong Kar-wai ne parle que le mandarin, il éprouve des difficultés pour s'adapter au cantonais de Hong Kong), explique peut-être l'importance de la séparation, de l'errance (thème récurrent de l'« oiseau sans pattes » qui ne se pose que pour mourir), et surtout de la mémoire dans l'œuvre du cinéaste. Dès cette période, il fréquente assidûment les cinémas avec sa mère, et est marqué par le cinéma « classique » hollywoodien. Étudiant en arts graphiques à l'École Polytechnique de Hong Kong, il se passionne pour la...

Wong Kar-Wai dans l'actualite


Patheos (blog)

Timeless Moments: Memory, Time, and Eternity in TS Eliot and ...
Patheos (blog)
It speaks to the power of Wong Kar Wai's 2000 film In the Mood for Love that it made the 2012 edition of the survey (coming in at number 29) despite being barely a decade old—one of only two films of the new millennium to make the cut. Given the film ...


Télérama.fr

Juliette Binoche : “Etre bien éclairé, c'est avant tout être regardé”
Télérama.fr
Le cinéma de Wong Kar-wai, en revanche, me met mal à l'aise : son esthétique me rappelle sans arrêt que je suis au cinéma et qu'il sait bien faire, il développe une sorte d'orgueil sur l'aspect extérieur des choses. A la différence de Bergman, qui ...

et plus encore »

Chronique ciné asie - The Grandmaster
Manga-news
La rencontre entre le film de kung-fu et Wong Kar-Wai était pleine de promesses. Pour ce réalisateur hongkongais pour qui l'esthétique visuelle est une religion, un art martial mettant à contribution tout le corps et composé de mouvements faisant ...


Small Things

Ninja Turtles : co-whatthefuck-bunga
Small Things
... montrer qu'un minimum de minimum de comics se trouve dans le film ( ici, une bataille entre Schredder et les tortues ), ou même en piquant des idées à Matrix et à Wong-Kar-Wai sur les affrontements ( abus des ralentis et gros plan rapproché sur le ...

et plus encore »

Froggy's Delight

Black Coal
Froggy's Delight
Parmi ces rémanences ou occurrences "généalogiques", véritable jeu de pistes proposé au cinéphile, impossible de ne pas évoquer Wong Kar-wai, et notamment "In the mood for love", pour l'imperceptible ralenti de la caméra, la virtuosité pour filmer les ...

et plus encore »

On The Rise 2014: 13 Actresses To Watch
Indie Wire (blog)
We're about to hit a real sea-change with the kind of movies Hollywood is making. For years, studio bosses shied away from the idea of making movies with female leads that weren't weepies or romantic comedies, but last year saw the three of the ...


Crédit d'impôt international : prolongation jusqu'à fin 2017
Mediakwest
... il a bénéficié à 81 œuvres de 15 nationalités différentes, parmi lesquelles «Midnight in Paris» de Woody Allen, «Hugo Cabret» de Martin Scorsese «Inception» de Christopher Nolan, «The Grandmaster» de Wong-Kar-Wai mais aussi les séries «Merlin» et ...


The Heroic Trio: A Female-Superhero Classic For Stoners Everywhere
Deadspin
Cheung was an actress who'd played Chan's girlfriend a few times and who'd anchored a few Wong Kar-Wai movies, but she never had to fight before. Mui was a singer, one of the most dominant stars in Cantopop. And yet they all come off great in their ...

et plus encore »

Le producteur Michael Werner honoré au FFM
LaPresse.ca
... au renouveau de cette industrie dynamique.» Selon le FFM, M. Werner s'est installé à Hong Kong depuis 1995 en se joignant au distributeur Fortissimo. Il a notamment travaillé avec les réalisateurs Wong Kar Wai, Tran Anh Hung et Kiyoshi Kurosawa.

et plus encore »

Flavorwire

Boomer Audit: DA Pennebaker Invents the Music Festival in ...
Flavorwire
For me, boomer culture was just more in the background of pop — the way that Forrest Gump's soundtrack was the 60s classic rock station in a nutshell, the way that The Mamas and the Papas' “California Dreamin'” felt like a cliche until Wong Kar-Wai ...



Site de Fan ou site Officiel : Wong Kar-Wai